Le programme œuvre depuis 22 ans pour la formation et l’insertion des jeunes dans le monde professionnel à travers un parcours qui leur confère les compétences recherchées par les employeurs. Cependant, les avis sur les activités et surtout la crédibilité de la structure ne sont pas toujours unanimes. Des plus favorables au plus négatifs, Internet en regorge et cela ne permet pas de toujours se faire soi-même un avis sur le village dédié aux carrières professionnelles. Découvrez ce programme et faites-vous votre avis.

Présentation

Ce programme réunit un ensemble d’acteurs qui favorisent l’accès des jeunes diplômés à une carrière pro. Il est situé à l’est de Paris dans le 17e arrondissement. Un tour sur une plateforme pour explorer les infos sur le village de l’emploi avis que les gens s’en font vous permettra d’avoir une meilleure vue du programme.

Un parcours riche en expérience

Le village a été créé en 1998. Son objectif était de résoudre le problème de manque d’expérience auquel les jeunes diplômés sont confrontés après les études. Mais puisque le programme était entièrement gratuit, l’agence a fait faillite peu d’années après sa création faute de financement.

Cependant, certains investisseurs ayant vu l’opportunité de former leurs propres employés ont permis au programme d’être relancé. Ainsi, un plan de formation autour de quatre axes, en l’occurrence les axes projet, communication, métier et technique, a été mis en place. Ce plan efficace a d’ailleurs été reproduit par la concurrence.

En 2011, le programme fut ébranlé par la justice qui remettait en cause les qualifications de l’équipe de formation. Cela a poussé le village à perfectionner ses méthodes de formation. Avec la crise sanitaire mondiale, les partenaires ont estimé que le programme ne devrait pas être suspendu. Ainsi, malgré tout, le programme continue de former de jeunes diplômés et les met à la disposition des entreprises.

Les ressources du village

Disposant d’un espace de 2000 m² et 700 ordinateurs dédiés à la formation, il investit chaque année 4 000 000 d’euros dans la formation des jeunes employés. L’agence traite environ 200 appels d’offres par jours. En 22 ans, plus de 5400 jeunes ont été formés.

Spécialisés dans les métiers des systèmes d’informations, les acteurs sont entre autres :

  • des experts formateurs qui transmettent leurs expériences aux candidats,
  • des spécialistes dans la recherche de job qui se chargent de débusquer les opportunités,
  • des recruteurs partenaires qui financent les programmes du village et qui proposent des contrats aux lauréats à la fin du parcours.

En combinant leurs forces, ils permettent au candidat de se former et d’avoir les aptitudes pour décrocher un travail décent.

Les formations offertes

Le programme est tourné vers les systèmes d’informations. Les spécialités proposées sont :

  • business intelligence,
  • informatique industrielle,
  • nouvelles technologies et développement,
  • assistant maîtrise d’ouvrage,
  • production et exploitation.

Le parcours se déroule en deux phases qui sont la formation et le travail chez le recruteur partenaire. La formation comprend la mise en compétence et le coaching en communication professionnelle. Elle est dispensée par les formateurs techniques et des coaches en communication. Quant à la phase de mise en emploi, elle est assurée conjointement par les experts spécialisés en placement à un poste et les recruteurs partenaires.

La formation reçue par le lauréat lui permet d’accroître ses compétences. Après les trois ans d’exercice auprès de l’entreprise partenaire lui permet d’acquérir de l’expérience. Ainsi, il pourra prétendre à un salaire supérieur à celui d’un débutant.

Quels sont les avantages du programme ?

Le premier avantage du programme est la durée relativement courte de la formation. En effet, en neuf mois, le jeune diplômé acquiert les compétences nécessaires à son poste, selon la spécialité choisie. La formation est purement pratique et tient compte exclusivement des compétences recherchées par les recruteurs.

Le deuxième avantage de l’apprentissage est sa gratuité. Celle-ci est néanmoins soumise à la condition de travailler pendant trois ans auprès d’un recruteur partenaire. Cela permet de financer la formation. Toutefois, plusieurs options s’offrent au candidat. Il peut décider de suivre exclusivement la formation à ses propres frais.

Il peut aussi passer seulement une partie des trois ans auprès de l’employeur partenaire. Dans ce cas, il remboursera une partie de la formation. L’autre inconvénient de cette option est que dans la nouvelle entreprise il risque de ne pas être considéré en expert ; il sera traité au même titre que tout autre débutant.

Y a-t-il une garantie de recrutement après la formation ?

La garantie d’obtenir un poste après la formation est ce qui fait la particularité de ce programme. En effet, la formation est financée par les partenaires. Ceux-ci sont donc évidemment disposés à engager les lauréats à la fin de leur parcours dans le but de renforcer leurs ressources humaines.

La seule condition est que le candidat doit suivre assidûment tous les modules de chaque niveau de l’apprentissage. À l’issue de la formation, les lauréats signent des CDI chantiers. Ils durent généralement trois ans. Mais au cas où le chantier prend fin avant les trois ans, le village propose immédiatement d’autres offres afin de compléter le parcours du diplômé. Celui-ci peut à volonté revenir au village pour compléter sa formation en attendant une meilleure offre.

Par ailleurs, il arrive même que certains candidats se voient proposer des contrats avant la fin des neuf mois. Dans ce cas, ils reviennent achever la formation à la fin du projet qui les aura embauchés. Toutefois, cela ne devrait pas constituer une raison pour qu’un candidat fasse un travail parallèle. Il risque en effet de ne pas être productif au regard de l’enjeu. Pourquoi donc prendre ce risque alors que la formation se solde par un recrutement ?

Quels sont les inconvénients du programme ?

Malgré les nombreux avantages qu’offre le programme, certains inconvénients sont à noter.

D’abord, le lauréat n’est pas du tout rémunéré durant les neuf mois du parcours. Ne bénéficiant pas de la moindre allocation, il est possible que certains étudiants soient contraints d’abandonner avant la fin du programme compte de leur précarité financière.

Ensuite, ils ne pourront pas choisir librement leurs futurs employeurs. En effet, les participants au programme devront travailler pour une entreprise partenaire. Cela constitue la seule façon de rembourser les frais de formation.

Enfin, dépendant fortement du précédent, le dernier inconvénient est l’obligation de travailler trois ans au sein d’une entreprise partenaire. Non seulement cela pourrait émousser l’ardeur à la tâche et conséquemment l’épanouissement professionnel, mais le salarié qui rompt le contrat avec l’entreprise partenaire devrait rembourser le reste des frais de formation lui-même. De plus, à la fin du contrat, les formés bénéficient généralement de CDI chantiers de trois ans, mais cette durée pourrait être écourtée. Dès lors, ils se retrouvent à nouveau seuls à la recherche d’un nouveau poste.

Que retenir ?

Les avis sont généralement positifs sur les interventions réalisées par ce village spécial dédié à l’insertion des jeunes. Ils sont basés sur le partenariat solide noué avec les partenaires. Ces derniers financent les formations et sont disposés à recruter les lauréats à la fin du parcours. On peut estimer que c’est un atout dans l’insertion des jeunes dans le milieu professionnel.

Toutefois, il convient de noter aussi qu’il faut regarder avec objectivité tous les avis qui pullulent sur Internet. Entre désinformation, diffamations, éloges, et à défaut de lire sur le Village de l’emploi des avis fiables, la meilleure façon de se faire sa propre opinion est de se rapprocher de l’équipe coordonnatrice du programme. De ce fait, on s’assure de réponses véridiques sans intermédiaire et sans risques d’altération.